Mohamed Amine Belmokhtar

Alger

Date d’interpellation: 5 octobre 2020

Motifs : Atteinte à la personne du président de la République, outrage à corps constitué et atteinte à la vie privée. 

Verdict : Condamnation à un an de prison dont 6 mois ferme et 6 mois avec sursis, le 21 octobre 2020. 

Une condamnation confirmée en appel, le 28 décembre 2020. 

Lieu de détention : Alger  

Date de libération : 19 février 2021, dans le cadre d’une mesure de grâce présidentielle. 

Plus d’informations à venir…