Fatima Boudouda

Tipaza

Date d’interpellation : 4 janvier 2021 

Motifs : Incitation à attroupement non armé

Verdict : Condamnée à 3 mois de prison avec sursis, le 13 janvier 2021. Le parquet avait requis 6 mois de prison ferme et une amende de 50 000 da

Lieu de détention : Prison de Koléa, Tipaza 

Remarques : Activiste originaire de Guelma, elle a été arrêtée devant la prison de Koléa alors qu’elle tenait une pancarte de soutien aux détenus d’opinion.

Elle avait été relaxée le 15 novembre 2020 pour une accusation d’atteinte à la personne du président de la République.

Date de libération : 13 janvier 2021

Plus d’informations à venir.