Abdellah Benaoum

Relizane - 55 ans

Fonction : Blogueur et militant

Date d’interpellation: 09 décembre 2019

Motifs : Publications pouvant porter atteinte à l’unité nationale, outrage à corps constitué, incitation à attroupement non armé, atteinte au moral des troupes de l’armée, et minimisation des décisions de justice

Verdict : Condamnation à 1 an de prison pour minimisation des décisions de justice, acquittement pour les autres chefs d’inculpation, le 18 novembre 2020 

Confirmation en appel de la condamnation à 1 an de prison ferme + amende de 50 000 Da pour les accusations d’outrage à corps constitué et minimisation des décisions de justice, le 21 mars 2021. 

Lieu de détention: Relizane 

Remarques : Abdellah Benaoum a subi une intervention chirurgicale du cœur, le 4 Novembre au CHU Mustapha Bacha d’Alger.

Il devait quitter la prison le 10 décembre 2020, après l’épuisement de sa peine, mais la Cour suprême a rejeté le pourvoi en cassation dans une autre affaire dans laquelle il a bénéficié de la mise en liberté provisoire en 2019 en raison de son état de santé, puisqu’il a purgé 14 mois de la peine et ne restait que 7 mois et 17 jours, selon son avocat Mohamed Karma.

Abdellah Benaoum est un ancien membre de la direction régionale de l’ouest de l’AIS (Armée Islamique du Salut), branche armée du FIS (Front Islamique du Salut) et ancien chargé de la communication de cette instance. Pour cette raison, l’avocate et militante des droits humains Maître Aouicha Bekhti a refusé de le défendre.

Date de sortie prévue : Fin septembre 2021

Plus d’informations à venir.